Le Bien-être au travail

Investir dans la santé de ses employés est devenu un des enjeux sociaux et économiques majeurs pour les entreprises aujourd’hui et un atout pour leur performance.

Comment améliorer les conditions de santé psychologique au travail ?

Selon un rapport remis au ministère du travail en 2010 par Henri LACHMANN, Christian LAROSE et Muriel PENICAUD :  » Au niveau européen, près d’un tiers des travailleurs estime que sa santé est affectée par le stress ressenti sur le lieu de travail. « 
En France, les consultations pour risque psychosocial sont devenues en 2007 la première cause de consultation pour pathologie professionnelle.

Le stress apparait dans 90% des pathologies soit comme un facteur aggravant soit comme un facteur déclenchant. Un état de stress survient lorsque un personne se sent démunie et sans ressources pour faire face aux contraintes imposées par son milieu professionnel. Celles-ci sont accrues par les changements fréquents au sein des entreprises (restructurations), la peur de l’avenir et du chômage. Dans une économie de plus en plus difficile, avec une recrudescence des rythmes et des exigences, et face à une utilisation constante de nouveaux outils sans avoir le temps de s’y adapter (logiciels, nouvelles technologies), l’être humain et son système nerveux hautement sensible se fragilisent.

Selon la définition donnée par l’organisation mondiale de la santé: « La santé n’est pas l’absence de stress ou de maladie : c’est « un état de complet bien-être physique, mental et social, [qui]ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».

Nous passons un tiers de notre temps au travail, l’ entreprise a donc un rôle important à jouer dans ce domaine :
Cette implication est d’abord l’affaire des dirigeants et managers de proximité, pour donner un espace de travail « sain » à leurs employés, c’est à dire :

  • Motivant les salariés en leur donnant des moyens de se réaliser dans le travail.
  • Ménageant des espaces de discussion et d’autonomie.
  • Valorisant la performance collective et individuelle
  • Prenant en compte l’impact humain des changements
  • Prenant en compte les conditions de santé et de sécurité au travail
  • Repérant et accompagnant les salariés en difficulté
  • Évitant de laisser le salarié seul face à ses problèmes.

On voit bien ici que les dirigeants jouent ainsi un rôle majeur dans le domaine de la prévention des risques psycho sociaux, d’où l’importance pour eux d’être bien préparés et formés à manager !
Ceci requière des compétences en terme de :

  • Communication : des qualités d’écoute, de parole et de gestion des conflits
  • Gestion du temps et des hommes, et organisation en environnement complexe
  • Ces connaissances rarement acquises sur le banc des facs requièrent donc un passage obligé par la formation professionnelle pour adulte.

Au delà, il nous parait très important de responsabiliser aussi les employés face à leur santé. Ils doivent apprendre à gérer leur mode de fonctionnement, en terme d’organisation, de gestion du temps, mais aussi de gestion de leur corps et de leur énergie. En leur apprenant à reconnaître les premiers signes de fatigue, et de tension, et à acquérir des outils pour y faire face (récupération rapide, respiration, relaxation, posture adéquate).

Mais l’amélioration de la santé psychologique au travail ne doit pas se limiter à la gestion du stress professionnel : si le travail est source de rémunération, il doit aussi être générateur de bien-être et d’épanouissement personnel. Travail et santé entretiennent une double relation : d’une part, la santé est la condition d’un travail de qualité. D’autre part, le travail, effectué dans des conditions adéquates, est facteur de santé et de réalisation personnelle.

Les commentaires sont fermés

Copyright 2017 Espace Floréal Formations · Flux RSS · Connexion